Infiltrations latérales

solution Voir nos solutions

infiltrationPour les mêmes raisons que pour les remontées capillaires, où aucune isolation latérale entre les murs et les sols n’était obligatoire, aujourd’hui encore on constate que les enduits ciment de type hydrofuge de plus ou moins bonne qualité sont à tort appliqués dans des proportions insuffisantes, ce qui occasionne une imprégnation des maçonneries par poussée latérale des sols, l’humidité provoquée par un niveau de terre extérieur se situant au-dessus du niveau du sol intérieur.

Les différences de niveau entre l’intérieur et l’extérieur des bâtiments sont source d’infiltration. Communément appelées infiltrations latérales, ces entrées d’eau sont nombreuses et souvent difficiles à identifier.

Ces infiltrations d’eau peuvent provenir :

  • D’un défaut de conception (lors de la construction ou lors de travaux ultérieurs tels qu’une épaisseur de mur ou d’enduits insuffisante, etc.)
  • D’une mauvaise mise en œuvre des matériaux (défaut des matériaux, erreur de pose, etc.) ;
  • D’une absence ou d’un mauvais entretien du bâtiment (absence de gouttières, tuiles cassées, regards cassés, fissures, gouttières hors d’usage, etc.) ;
  • De modifications de l’environnement (création d’une route, etc.).
  • L’absence d’étude du sol lors de la construction (nappe souterraine, eau de ruissellement ou encore nappe phréatique etc…).